Comment choisir sa ponceuse en 2021 – Guide complet

Poncer, décaper, lustrer ou polir, la ponceuse est un des outils incontournables pour un bricoleur. Ponceuse Bosch, Makita, Mirka, Parkside, Festool, et Ryobi, plusieurs marques, modèles et gammes de cet appareil électroportatif existent actuellement sur le marché. Cependant, informez-vous au mieux avant d’entrer dans un magasin d’outillages pour en acquérir. Découvrez plus d’avis et de solutions en la matière dans ce guide d’achat. Vous y découvrirez des informations cruciales avec un comparatif de prix ainsi que les caractéristiques et les avantages de choisir un ou plusieurs modèles.

Histoire des ponceuses

Historique des ponceuses

L’utilisation de la ponceuse remonte au Moyen-âge. À cette époque, les menuisiers et charpentiers utilisaient déjà le papier vert. Les techniques et les outils de ponçage ont ensuite évolué au fil des siècles. En 1908, la société allemande FEIN a mis au point la première ponceuse portative. C’est au cours des années 1930 et 1940 que la société Festo a vendu les premiers modèles à disque MTD et KTD. Ils sont équipés d’une aspiration intégrée brevetée. En 1951, l’ingénieur allemand Gottlieb Stoll, travaillant pour cette même société, lance la première ponceuse vibrante sur le marché. Cette variante d’outil a révolutionné le traitement des surfaces. Depuis, de nombreux progrès ont amélioré les techniques et les performances de cet outil.

Les types des ponceuses et leurs usages

 Les types des ponceuses et leurs usages

Ci-après les différents types de ponceuses avec leurs usages respectifs.

La ponceuse excentrique

Ponceuse excentrique

Ce modèle ponce les surfaces en réalisant des mouvements excentriques et circulaires. Très flexible, la ponceuse excentrique offre plusieurs possibilités d’utilisation notamment la réalisation de finition de grande précision. Elle est équipée d’une semelle ronde en caoutchouc souple adaptée pour les angles et les surfaces bombées ou courbées. Dans les garages, ce modèle est utilisé avant la pose de vernis ou de peinture sur une carrosserie de voiture. Elle peut également polir les surfaces après le remplacement de son plateau par un disque polisseur. Lorsqu’on y exerce de la pression, la ponceuse excentrique exécute des tâches en mode vibratoire, et à l’opposé, elle agit en mode combiné. Enfin, assurez-vous d’une qualité de travail optimale avec les modèles équipés d’un moteur de 200 watts au minimum. Voir notre comparatif sur les ponceuses excentrique

  La ponceuse à bande

Ponceuse à bande

La ponceuse à bande est un modèle spécifique, conçu pour réaliser des travaux de ponçage sur de grandes surfaces, nécessitant une importante capacité d’enlèvement. Ensuite, elle est utilisée pour dégrossir le bois et pour décaper la peinture sur les planchers, cloisons, poutres, parquets et les sols en bois. Puissant, bruyant et doté de deux rouleaux parallèles, cet appareil fonctionne uniquement d’avant en arrière. Toutefois, la ponceuse à bande munie d’abrasif n’est pas faite pour les tâches de précision. Voir notre comparatif sur les ponceuses à bandes

La ponceuse orbitale

Ponceuse orbitale

La ponceuse orbitale est semblable à une ponceuse excentrique, mais équipée d’un plateau oscillant. Polyvalente et disposant d’une semelle ronde, elle effectue des mouvements d’oscillation et de rotation. Ensuite, elle dispose d’un tambour rotatif, tournant sur lui-même jusqu’à 15 000 tours à la minute. Enfin, ce modèle destiné aux surfaces planes, galbées et courbées, est très efficace pour enlever plus de matières et réaliser des finitions. Voir notre comparatif sur les ponceuses orbitales.

 La ponceuse vibrante

Ponceuse vibrante

La ponceuse vibrante est un modèle de ponceuse disposant d’une semelle à forme rectangulaire. Elle opère suivant de petits mouvements circulaires et très rapides de 10 000 tours/minute. La ponceuse vibrante est utilisée pour poncer et lisser de grande surface plane avant les travaux de peinture et de vernissage. En outre, sa performance lui assure un travail homogène et sans griffures. Voir notre comparatif sur les ponceuses vibrantes.

La ponceuse triangulaire ou delta

Ponceuse triangulaire

La ponceuse triangulaire ou Delta est destinée aux travaux de finition accédant aux angles les plus inaccessibles. Elle dispose de la même capacité d’enlèvement qu’une ponceuse vibrante. Cette variante de ponceuse est remarquable par sa tête de ponçage en triangle, destinée aux angles. Voir notre comparatif sur les ponceuses delta.

La ponceuse girafe

La ponceuse girafe est un modèle de ponceuse muni d’un bras télescopique de quatre mètres pour atteindre les plafonds et les murs en hauteur. Ensuite, elle possède un plateau de ponçage circulaire de 150 à 225 mm, fonctionnant à partir d’un moteur électrique. Très pratique malgré sa taille et son poids, la ponceuse girafe est inclinable. Sa tête peut s’orienter jusqu’à 180 ° pour mieux atteindre les différentes surfaces. Enfin, son moteur très résistant est conçu pour supporter la poussière. Voir notre comparatif sur les ponceuses girafes.

Le rénovateur

rénovateur

Le rénovateur est une variante de ponceuse destinée à nettoyer, polir, décaper, lustrer ou brosser des surfaces en bois, en fer ou en plastique. Doté d’accessoires tels que des brosses, des rouleaux d’abrasifs ou d’abrasifs, cet outil électroportatif permet d’exécuter diverses tâches de nettoyage d’intérieur ou d’extérieur. Par conséquent, ce modèle est pratique pour rénover les bois de mobilier de jardin. Voir notre comparatif sur les rénovateurs.

Choisir sa ponceuse

Excentrique, à bande, triangulaire, vibrante, orbitale ou même murale, une ponceuse peut prendre de multiples formes. Le choix d’un modèle parmi d’autres doit se faire en fonction de plusieurs critères importants.

Une ponceuse filaire ou sans fil ? Quelle puissance et avec quel budget ? On verra la réponse sur ses questions dans la partie qui vas suivre.

En fonction des caractéristiques :

Avec ou sans fil ? Les caractéristiques techniques sont des critères essentiels à prendre en compte dans le choix d’une ponceuse. Il faut s’attarder sur les capacités, la puissance, les qualités ainsi que les fonctionnalités de l’appareil. En somme, posez toujours les bonnes questions avant d’entrer dans un magasin d’outillages.

Filaire ou sans fil

Vous trouverez sur le marché des modèles de ponceuses électriques avec ou sans fil. Les gammes filaires disposent de câble de branchement de courant à une prise électrique standard. Par contre, celles sans fil fonctionnent à l’aide d’une batterie électrique rechargeable. Les ponceuses filaires sont plus puissantes et très utiles pour réaliser des travaux de ponçage sur de grandes surfaces nécessitant plus de temps de travail. Le modèle sans fil est plus pratique pour travailler sur des chantiers non électrifiés. Moins puissant, il est destiné aux petites tâches de bricolage. L’autonomie de sa batterie limite son temps de travail. Pour cela, optez pour les batteries Lithium-Ion plus performantes, et avec un temps de rechargement plus réduit par rapport à celles Nickel-hydrure métalliques (Ni-Mh).

Système d’aspiration

La présence d’un système d’aspiration intégré ou externe sur une ponceuse électrique mérite une attention particulière. Actuellement, les ponceuses possèdent un système d’aspiration intégré avec un réservoir à poussières ou un dispositif permettant de raccorder un aspirateur externe plus volumineux. Dans les deux cas, vous trouverez des trous (au niveau des plateaux et bandes abrasives), ou des microfiltres pour aspirer et retenir la poussière. Par ailleurs, les versions récentes de ponceuse disposent toutes de ces équipements empêchant le bricoleur d’inhaler de la poussière, dangereuse pour la santé. La variante équipée d’un mécanisme d’aspiration est destinée aux petites surfaces fermées. Par contre, le modèle muni d’un dispositif de raccordement d’aspirateur externe s’occupe des vastes espaces.

Variateur de puissance

Choisissez au préalable une ponceuse disposant d’un variateur électronique de vitesse pour régler automatiquement la cadence de son moteur électrique. Un modèle à une seule vitesse n’est utilisable que sur les petites surfaces. Toutefois, pour les tâches multiples, optez pour une variante dotée d’un moteur à plusieurs niveaux de vitesse et réglable à partir d’une gâchette.

La fixation de l’abrasif

Velcro ou crochets, la fixation de l’abrasif sur la ponceuse est simple, mais nécessite une attention particulière. Dans ce cas, placez la feuille sur le plateau et fixez les angles de celle-ci grâce aux pinces ou au système auto agrippant. Le velcro est plus simple à utiliser, mais ne peut être utilisé que sur les disques vendus par la marque. Bien que moins cher, les crochets sont par contre difficiles d’usage et permettent d’utiliser des feuilles de papier découpées. Au préalable, contrôlez le centrage et la tension de la feuille avant sa mise en marche. Enfin, maintenez toujours la pièce sur une surface plane et stable. N’hésitez pas à user d’un étau ou d’un serre-joint.

Choisir une ponceuse en fonction du type de travaux

En fonction du type de travaux :

Le type de tâches à réaliser détermine le choix du modèle adéquat. Que vous soyez amateurs ou professionnels du bricolage, à chaque type de tâches, l’outil adapté. Un moteur puissant assure efficacité et rapidité d’exécution des travaux. Toutefois, les machines puissantes sont réservées aux professionnels. Pour finir, un modèle d’entrée de gamme assure vos travaux ponctuels.

Retaper parquet en bois

Le choix d’une ponceuse pour un parquet en bois dépend tout d’abord de la superficie à poncer. Pour une petite surface, une ponceuse à bande munie d’abrasif rectangulaire est convenable. Par contre, le retapage de parquet de taille moyenne ou de grande surface, nécessite une ponceuse à bande ou des variantes spéciales pour parquet. Elles offrent des exécutions plus rapides et moins fatigantes. Dans tous les cas, utilisez un modèle de ponceuse vibrante pour les finitions.

Retaper des portes ou des volets en bois

Pour le ponçage de portes ou de volets en bois, vous avez le choix sur trois modèles de ponceuses. Premièrement, la ponceuse vibrante pour poncer les surfaces planes du volet. Ensuite, la ponceuse excentrique munie de disques circulaires pour atteindre les surfaces planes du volet. Et pour finir, la ponceuse d’angle s’occupe des surfaces non planes et des zones difficilement accessibles.

Retaper des escaliers

Le retapage des escaliers nécessite l’utilisation de trois types de ponceuses. Plus maniable et plus légère, la ponceuse excentrique est parfaite pour poncer à la fois les surfaces planes et les surfaces courbées. Ensuite, les marches, les rebords et la rampe de l’escalier sont pour la ponceuse à bande. Et pour finir, réservez les finitions pour la ponceuse d’angle.

Aplanir un mur ou un plafond en plâtre

Pour le ponçage des murs, utilisez une ponceuse excentrique ou une ponceuse à bande si le mur n’est pas en plâtre. La ponceuse d’angle est réservée aux angles et zones inaccessibles. Toutefois, pour les murs hauts et les plafonds, équipez-vous d’une ponceuse girafe. Dans ces conditions, assurez un meilleur résultat en changeant un peu plus souvent les abrasifs.

Aplanir une surface en béton

Les gros œuvres tels que le ponçage de surface en béton nécessitent le recours à une ponceuse à béton. Ce modèle spécifique et très puissant est très efficace pour aplanir les surfaces en béton.

Rénover un meuble

Bien que la tâche vous paraît anodine, la rénovation de meubles nécessite l’utilisation de plusieurs modèles de ponceuses. Par conséquent, optez pour une ponceuse vibrante ou une ponceuse excentrique pour les surfaces planes et régulières. Enfin, la ponceuse d’angle travaille les coins et rebords.

Choisir une ponceuse en fonction de la marque

Choisir sa ponceuse en fonction de sa marque

Plusieurs marques d’outils électroportatifs existent sur le marché de l’outillage. Cependant, la question de marque est cruciale dans le choix d’une ponceuse. Dans ce cas, priorisez les produits des fabricants les plus connus. Les marques telles que Bosch, Makita, Mirka, Parkside, Festool et Ryobi proposent différents modèles de ponceuse de qualité et pour tout usage.

Prix d’une ponceuse : quel budget pour quel usage ?

Le prix est un critère décisif pour l’achat d’outil de travail, et l’on a tendance à toujours prioriser le rapport qualité-prix. Cependant, retenez que plus la ponceuse est plus chère, plus elle est équipée et plus performante. Dans ces conditions, vous trouverez sur le marché, des modèles pour usage occasionnel à la maison à partir de 20 à 100 euros. Pour les usages réguliers, achetez un modèle en milieu de gamme accessible entre 100 et 200 euros. Enfin, les modèles professionnels haut de gamme sont disponibles à partir de 200 euros.

Les accessoires :

Offrez une longue vie à votre ponceuse en choisissant les meilleurs consommables et accessoires. Vous assurez également une efficacité avec une plus grande aisance de travail. Découvrez ci-après notre sélection d’accessoires pour ponceuses.

L’abrasif

Avant toute chose, choisissez toujours le grain adapté avant d’entamer vos travaux. Dans ce cas, veuillez noter que plus c’est gros, plus on enlève de la matière, mais cependant on laisse plus de marques sur les surfaces et les supports. Par contre, plus le grain est petit, moins on enlève de matière, mais on efface également les marques laissées par les gros grains, rendant plus lisse le support. Autrement dit, un ponçage optimal nécessite l’utilisation de 4 grains d’abrasif différents.

  • Les gros grains entre 24 et 50 mm effectuent le décapage et le dégrossissage.
  • Les moyens grains (entre 60 à 80) assurent le ponçage rapide et efficace.
  • Les fins grains de 100 à 120 assurent les ébauches de finition, avec un résultat soigné ; tandis que les grains de 150 à 240 exécutent les finitions avec un résultat précis.
  • Enfin, les super fins grains de 320 à 600 réalisent les finitions très poussées avec usage de l’eau. Et pour finir, ceux de 800 à 1200 éliminent les peintures avec usage de l’eau.

Pour l’aspiration

Certains modèles de ponceuses disposent d’un sac à poussière pour aspirer au mieux les poussières. Néanmoins, dans le cas où elles n’en possèdent pas, équipez votre machine d’un aspirateur compatible avec l’embout.

Pour le polissage

Pour réaliser des tâches de polissage et de lustrage, remplacez l’abrasif par un disque de lustrage ou une mousse de polissage. Un modèle de ponceuse muni d’un variateur électronique assure très bien cette fonction.

Les équipements de protection individuelle (EPI)

Protégez-vous des risques et accidents de chantier en vous équipant de meilleurs équipements.

Un masque :

L’utilisation d’une ponceuse génère d’importantes émissions de poussières pouvant nuire à la santé. Dans ce cas, le port de masques anti-poussières est la meilleure solution.

Des lunettes :

Protégez vos yeux d’éventuels éclats et particules à l’aide de lunettes convenables.

Casque antibruit et bouchons d’oreille :

Les outils électroportatifs tels qu’une ponceuse font énormément de bruit. Dans ces conditions, prévenez tout problème auditif en mettant un casque ou des bouchons d’oreille.

Entretenir sa ponceuse

Assurez une longue vie à votre ponceuse en lui offrant un meilleur entretien. Pour cela, tâchez de toujours nettoyer le disque ou de retirer l’abrasif après chaque utilisation. Ensuite, préservez au mieux le moteur en vérifiant constamment les sorties de refroidissement pour prévenir une surchauffe. Enfin, le vidage régulier du sac à poussière après usage lui assure une constante performance.

Une multitude de modèles, de gammes et de marques de ponceuse sont disponibles sur le marché de l’outillage. Particulier ou professionnel, le choix d’un modèle ne doit jamais se faire à la hâte au risque de vous retrouver avec le mauvais modèle. La meilleure solution à adopter est donc de s’informer au maximum pour disposer de diverses connaissances sur le sujet. D’où la nécessité de toujours vous référer à un guide ou conseil d’achat pour vous assurer un meilleur choix.

Bricolage en ligne : Comparateur de prix, Blog et Tests Produits
Logo
Reset Password
Shopping cart