Installer un portail sur un terrain en pente

Comment poser efficacement votre portail lorsque votre terrain est en pente ? Pas de panique, des solutions existent même pour les néophytes. Coulissant, à battants ou autoportant, Bricolage.fr vous explique les options à votre portée en fonction de l’inclinaison de votre entrée.

Installer un portail dans une pente perpendiculaire : plusieurs options

Le portail coulissant : la solution la plus courante

Dans cette configuration très répandue, l’ouverture se fait latéralement pour optimiser l’espace de votre allée. De plus, le système de coulissants évite d’avoir un trop gros effort sur les gonds et de maîtriser la répartition du poids. Le moteur est moins sollicité que dans une porte à battants et fonctionne plus longtemps.

En contrepartie, cela exige d’avoir la longueur nécessaire soit à gauche soit à droite de l’entrée pour que le vantail ait la place pour coulisser. Cependant, sachez que si vous n’avez pas cette zone de refoulement, certains modèles proposent des portails coulissant à deux vantaux. Cela vous permet de diviser l’espace de chaque côté de votre accès.

Le portail battant : les quelques règles pour bien l’installer

Plus traditionnel, le portail à battants est idéal si vous avez une longue allée. Son installation est très facile et ne nécessite pas de rails, contrairement au modèle coulissant. Pour le poser sur une entrée en déclivité, optez pour un sens d’ouverture opposé à la pente. Si votre accès est sur une montée, ouvrez votre porte vers l’extérieur. Inversement pour une descente, installez les battants vers l’intérieur.

Attention cependant à bien respecter les règles d’urbanisme qui stipulent que votre implantation ne doit pas empiéter sur la voie publique. Pour cela, mesurer minutieusement le retrait nécessaire pour que vos vantaux ouverts soient toujours dans les limites de votre terrain.

Résoudre les difficultés d’une pente parallèle à l’entrée

Le portail à battant avec gonds régulateurs

Dans le cas d’une déclivité parallèle, la situation se complexifie. Avec un battant classique, il est nécessaire de décaisser le terrain pour libérer la trajectoire : le résultat est souvent peu esthétique.

Cependant, une version plus technique du portail à battant avec gonds régulateur vous permet de l’installer sur des pentes entre 5 % et 30 %. Grâce à ce système, les vantaux de votre porte pivotent lorsqu’ils s’ouvrent. Ainsi, ils se relèvent pour suivre l’inclinaison de la pente. Pour éviter les éventuels frottements, l’astuce est de bien calculer la déclivité du terrain pour opter pour les gonds adéquats.

Le portail autoportant pour éviter l’effet seuil

Parmi les solutions techniques, on trouve aussi le portail autoportant. L’avantage principal de cette installation est qu’elle ne nécessite aucun rail. Son équilibre est assuré grâce à un ingénieux système de bras mobile implanté sur un support fixe.

Avec porte battante ou coulissante, cette solution est particulièrement adaptée pour votre entrée en pente. Sans maçonnerie, plus de risque de frotter le bas de votre voiture avec le seuil. De plus, esthétiquement vous êtes libres de disposer graviers, gazons ou revêtement sans problème.

Choisir un portail alu pour votre entrée en pente : les avantages

Vous connaissez maintenant les bonnes astuces pour installer un portail sur un terrain en pente. Il reste cependant à choisir le matériau adéquat. En bois, en PVC ou en aluminium, les solutions sont variées.

Dans le cas d’une pose complexe d’une entrée pentue, opter pour un portail alu offre plusieurs bénéfices :

  • léger, le portail alu s’installe facilement même sur des terrains escarpés ;
  • robuste, il perdure dans le temps et résiste aux intempéries ;
  • durable et écologique, le portail aluminium est recyclable à l’infini.
Bricolage en ligne : Comparateur de prix, Blog et Tests Produits
Logo
Generic selectors
Correspondances exactes
Chercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Chercher dans les articles
product
Dans le Blog
Reset Password
Shopping cart