Surpresseur

Un problème récurrent de faible pression de vos robinets vous tracasse ? Pour y remédier, offrez-vous une pompe surpresseur d’eau de qualité. En effet, ces appareils conviennent parfaitement pour une habitation ou pour un bâtiment à usage professionnel. Cependant, le choix et l’achat d’un modèle de ce genre ne doivent jamais se faire à la hâte. Pour cela, attardez-vous sur certains détails clés pour éviter toute désillusion.

L’article en bas vous livre quelques informations pour vous servir d’arguments pour l’achat d’un bon surpresseur d’eau.

Filter

3 résultats affichés

- 10%
Ajouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0

Gardena Aqueduc domestique haut de gamme 5000/5 eco inox | 1756-20

Meilleur deal à : Amazon.fr
431,17
- 16%
Ajouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0

Einhell Surpresseur GC-WW 1250 NN

Meilleur deal à : Amazon.fr
176,16
N°1 des ventes
Ajouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0

Metabo Surpresseur HWW 4500/25 Inox / 1300 watts

Meilleur deal à : Amazon.fr
218,33

 

Pourquoi utiliser un surpresseur ?

Le surpresseur est une pompe auto amorçant, avec ou sans réservoir à vessie, utilisé pour augmenter la pression d’eau dans un réseau domestique. En effet, l’usage de cet appareil vous permet également de garder constante la pression dans les canalisations surtout dans les heures de forte consommation.

D’un côté, la pompe surpresseur d’eau est aussi employée dans la récupération de l’eau de pluie et pour augmenter le débit des pompes d’arrosage et d’irrigation.

Choisir son surpresseur

Le choix d’un surpresseur d’eau doit se faire en fonction des critères ci-dessous :

Selon la marque

Il n’est pas toujours facile de choisir parmi l’éventail de marques et de modèles disponibles sur le marché. Pour cela, découvrez ci-après nos recommandations.

  • La marque Arebos vous propose des produits de qualité, avec un meilleur rapport qualité-prix. Son modèle Station, une pompe surpresseur d’eau domestique, possède un débit 3500 L/h, d’une puissance de 1000W, de 19 litres de capacité. De plus, son mode de fonctionnement écologique vous procure une économie d’eau.
  • À l’image de ses modèles Aquajet, la marque Jetly est une référence et à la fois un gage de qualité sur le marché. Ces appareils sont utilisés pour la surpression domestique depuis un puits ou un réservoir. De plus, les pompes surpresseurs d’eau Aquajet conviennent pour un petit arrosage.

 

  • Les appareils de la marque Hillvert sont aussi très appréciés sur

le marché. Adapté pour un réseau domestique, son groupe hydrophore avec surpresseur HT-ROBSON-JP1000CS est une recommandation. En effet, c’est une pompe surpresseur de surface auto amorçant à partir d’un étang ou d’un puits.

  • Le danois Grundfos est un des leaders mondiaux de la production et la vente de surpresseur d’eau. L’enseigne vous propose un éventail d’appareils de qualité, robuste et puissant. Tous les modèles de surpresseur d’eau Grundfos jouissent d’une excellente réputation sur le marché.

Selon la capacité du réservoir

Un réseau domestique requiert un modèle de surpresseur d’eau avec un réservoir d’une capacité minimale de 60 litres. En effet, un grand volume du réservoir permet de stocker beaucoup d’eau. Cela limite la consommation énergétique de l’appareil, avec une économie sur la facture d’électricité à la clé.

De plus, une consommation incluant le réseau domestique et l’arrosage du jardin nécessite un modèle d’une capacité de 100 litres.

Selon hauteur d’aspiration / refoulement

Exprimée en mètres de colonne d’eau ou MCE, la hauteur de refoulement est le dénivelé entre la pompe de surface et le point de rejet. Cette donnée, affichée sur les surpresseurs d’eau est très importante pour s’assurer que l’eau pompée arrive bien au point d’évacuation. Dans d’autres cas, c’est la hauteur manométrique totale (HMT) en mètres, qui est indiqué sur l’appareil. Le HMT combine la hauteur de refoulement avec la pression au point de rejet et les pertes de charge.

Selon le débit

Cette donnée montre la quantité d’eau fournie par unité de temps, exprimée en m³/h. D’un côté, elle vous sert à déterminer la capacité de votre pompe à alimenter plusieurs appareils en même temps. D’une autre part, le débit dépend des dimensions des tuyaux utilisés. En effet, si la pompe est reliée à plusieurs appareils, le débit sera forcément moins élevé. Du coup, l’eau ne sera pas suffisante pour tous les alimenter.

Selon la pression

La pression est la force propulsant l’eau à l’intérieur des tuyaux. Mesurée en bars, cette donnée correspond à la pression exercée par une colonne d’eau de 10 mètres, soit 10 mètres = 1 bar. Pour cela, vous devez connaître la pression autorisée des appareils à alimenter par la pompe.

En effet, la pression permet de faire face à un éventuel dénivelé. Pour finir, sachez que les douches, les robinets et autres asperseurs de jardin nécessitent une pression suffisante pour bien fonctionner.

Expliquer différents les éléments d’un surpresseur

Il est important de bien connaître le fonctionnement de chacun des éléments d’un surpresseur d’eau.

La vessie

C’est un ballon en caoutchouc situé à l’intérieur de la cuve. Elle permet de comprimer un volume d’eau dans une installation afin de générer un volume nommé réserve utile. Exprimé en litres, ce dernier est le volume d’eau pouvant être soutiré d’une installation sans redémarrage de la pompe. En principe, le 1/3 de son volume est composé d’eau et les 2/3 restants sont de l’air sous-pression.

Le pressostat 

C’est un limiteur de pression servant à arrêter la mise sous pression de la vessie.

Le manomètre

C’est un élément servant à vérifier la pression effective. Pour cela, vous avez le choix entre un manomètre sec et un manomètre à bain glycérine.

Une sécurité manque d’eau

C’est un élément très important pour éviter que la pompe grille en cas d’insuffisance d’eau.

L’auto-amorçage

C’est la capacité du surpresseur à aspirer l’air avec le fluide présent dans les tuyaux, et qui est déplacé jusqu’à 6 mètres de hauteur au plus. Pour cela, placez une crépine en bout de tuyau de pompe et avec un clapet antiretour.

La cuve de l’humidité

C’est un élément à protéger pour éviter d’être corrodé surtout si elle est placée en zone humide ou exposée au sel et à l’air marin.

Conclusion

Pour conclure, sachez que l’usage d’un surpresseur d’eau n’est pas une obligation, mais demeure une nécessité pour pallier certains problèmes de sous-pression du système.  Cependant, toutes les données et informations énumérées précédemment vous servent d’arguments solides pour acquérir le bon appareil. Toutefois, si elles ne suffisent pas, l’équipe Bricolage.fr reste à votre disposition pour toute autre question pertinente.

Bricolage en ligne : Comparateur de prix, Blog et Tests Produits
Logo
Generic selectors
Correspondances exactes
Chercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Chercher dans les articles
product
Dans le Blog
Reset Password
Shopping cart