Le bricolage en France toujours en croissance

Malgré la chute du secteur de la construction, du mouvement des “Gilets jaunes ou encore du printemps plutôt pluvieux, le marché du bricolage a fini l’année 2018 en légère progression !

Certes, l’année 2018 ne restera pas dans les annales du développement dans le secteur du bricolage, toutefois celui-ci, au contraire de faillir, à légèrement progressé.

Evolution du marché du bricolage

Le bricolage reste une passion surtout en période de crise !

Le marché du bricolage, au contraire d’autres secteurs attaqués de plein fouet, a légèrement progressé de 0,4 % l’an passé, pour atteindre 26 Md€ (+ 1,9 % en 2017), selon le bilan annuel présenté le 17 avril 2019 par la Fédération des magasins de bricolage et de l’aménagement de la maison (FMB) et Inoha, l’organisation professionnelle des industriels du bricolage, du jardinage et de l’aménagement du logement.

Construction de logements

Une progression malgré de nombreux facteurs négatifs

Il y a eu le retournement du marché de la construction de logements qui a constitué un frein à la croissance du marché du bricolage. Le mouvement des « Gilets jaunes » n’a pas franchement aidé en perturbant fortement le trafic des chaînes de périphérie. Enfin il y eu la météo très défavorable de l’année dernière, avec des inondations en début d’année et des épisodes caniculaires en été, rien n’a vraiment favorisé les travaux d’extérieur.

Les acteurs du bricolage ont pu toutefois compter sur un marché de l’immobilier toujours aussi dynamique, qui a affiché l’année dernière un nouveau record des transactions dans l’ancien.

Parts de marché dans le secteur du bricolage

Les Grandes Surfaces de Bricolage ont la vie dure

Les premiers acteurs ADEO et Kingfisher, restent le premier lieu d’achat des produits de bricolage. A eux seuls ils réalisent 76 % du chiffre d’affaires du marché, mais commencent à subissent la concurrence des spécialistes du bricolage sur le Web (+ 18 % en 2018) et du négoce (+ 1 %).

Si on parle de catégories, le bois et la menuiserie progresse de + 2,4 %, suivi de près par le chauffage + 2,3 % et le bâtiment + 2,2 %.

Les revêtements (+ 1,2 %), ont enregistré les plus belles progressions. L’outillage et le jardin résistent bien (+ 0,7 % et + 0,4 %), mais la quincaillerie est en repli (- 0,7 %). La décoration décroche une baisse du chiffre d’affaires de 3,3 % !

L’année 2019 devrait être bonne, elle a d’ailleurs bien commencé sur le premier trimestre affichant fièrement une hausse de 3,6 % à 3,7 %.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Créer un nouveau compte
      Réinitialiser le mot de passe
      %d blogueurs aiment cette page :