Comment ramoner une cheminée ou un poêle ?

La loi française oblige à un ramonage de cheminée, une fois par an, afin d’éviter tout risque d’incendie. Le prix de ce ramonage, effectué par un professionnel, varie entre 40 et 150 €. Toutefois, vous pouvez, selon certaines conditions, le faire vous-même et celà permet d’améliorer le fonctionnement de votre cheminée. Vous gagnerez alors au niveau du tirage mais augmenterez aussi son pouvoir calorifique.

Feu accidentel de cheminée

Votre contrat habitation vous protège-t-il en cas de sinistre ?

Il est nécessaire de bien se renseigner sur les conditions d’application de son assurance habitation en cas de sinistre dû à un incendie ou un départ de feu. Les assurances habitation sont diffèrent d’un contrat à l’autre. Certains assureurs permettent toutefois à leurs clients d’effectuer eux-mêmes leur ramonage. Dans ce cas, l’assureur missionne, en fin de travaux, un expert pour faire constater que le ramonage est bien réalisé.

Soyez prudent car lors d’un sinistre, pour pouvoir prétendre à un dédommagement quelconque, celui-ci vous demandera soit une attestation de l’expert, soit une facture du professionnel ayant réalisé le l’opération.

Types de hérissons de cheminée

Comment choisir le bon hérisson pour ramoner une cheminée ?

Le hérisson est c’est l’outil de base du ramoneur. Ils existe sous différentes formes, tailles et matières. Dans le cas d’un boisseau de cheminée en béton, le hérisson en acier est le plus indiqué. Si le boisseau est en briques réfractaires, alors nous utiliserons une brosse en inox ondulée. Pour les tubages en métal ou acier inox, il est nécessaire d’opter pour un modèle en polyéthercétone ou encore en nylon pour ne pas rayer le conduit.

La longueur de la canne du hérisson, suivant certain modèle, peut être réglable et doit, elle-aussi, être adaptée à celle de votre conduit de cheminée. Le diamètre du hérisson doit être toujours légèrement supérieur à celui du conduit.

Ramoner par le haut ou le bas ?

Habituellement, un ramoneur professionnel travaille par le haut. Le nettoyage est bien plus efficace et celà permet surtout de vérifier l’état de la partie haute de la cheminée ainsi que sa liaison à la toiture. Cette technique évite aussi de salir l’intérieur de l’habitation.

Par choix personnel ou par rapport à un problème d’accès à la cheminée, quelques ramoneurs travaillent encore de l’intérieur.
En cas de conduit très encastré, il est parfois nécessaire d’avoir recours à une débistreuse, c’est un appareil électrique muni d’une tête rotative qui frappe la paroi pour décoller les couches de bistres.

Comment ramoner le conduit de cheminée ?

Cette vidéo vous explique les étapes indispensables du ramonage d’un conduit de cheminée.

Ramoner, nettoyer une cheminée

La bûche de ramonage

Ne pensez pas remplacer le ramonage manuel par celui du traitement chimique ! Le ramonage par bûche est uniquement complémentaire du ramonage mécanique mais ne le subitue pas. Il doit être effectué de préférence après que le ramonage du conduit.

La bûche de ramonage est majoritairement chimique, elle contient des fibres de bois mais aussi des actifs nettoyants qui se dégagent lors de la combustion. Ils permettent de désencrasser certains endroits difficilement d’accès avec le hérisson (angles et coudes notamment) et d’éliminer, le long des parois, les derniers dépôts de suie, goudron ou encore de calcin.

Comment ramoner un poêle à bois ?

Matériel de base

Les étapes

  1. Démonter le poêle à bois pour rapidement accéder a son conduit. Dévisser les colliers de serrage et retirer les manchons et coudes de la base du conduit.
  2. Emboîter, visser les tiges flexibles du manche du hérisson et fixer une cordelette sur le crochet supérieur du hérisson afin de le récupérer s’il se décroche malancontreusement de son manche.
  3. Positionner alors la brosse à l’entrée du conduit et fixer un sac plastique autour pour éviter les saletés au sol et dans l’air.
  4. Réaliser le ramonage sur toute la hauteur du conduit en effectuant des gestes de va-et-vient et de rotation permanente.
  5. Ouvrir le sac pour collecter les dépôts en dessous dans un seau suffisamment large. Balayer ou aspirer les dernières salissures tombées sur le sol.

Cette vidéo vous montre les différentes étapes pour ramoner facilement un poêle à bois.

Astuce avant tout ramonage

  • Protéger le sol, les murs et les meubles autour de la cheminée. Utiliser un aspirateur à cendres pour nettoyer la pièce après le ramonage. Nettoyer de préférence après l’été et surtout par temps sec car les dépôts se décolleront plus facilement.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Créer un nouveau compte
      Réinitialiser le mot de passe
      %d blogueurs aiment cette page :